Quel impact financier un vol de données peut-il avoir ?

Depuis quelques années, le vol de données est devenu pratiquement monnaie courante. Beaucoup d’entreprises, petites, moyennes et grandes en sont victimes. Les conséquences sont multiples et le plus souvent désastreuses, particulièrement sur le plan financier.

plan-financier.jpg

De nombreuses études sur la prolifération du vol de données démontrent qu’en réalité, il est nullement aisé de déterminer avec exactitude le coût réel des pertes dues à ces vols. Le plus fréquemment, c’est la partie immergée du problème et les dépenses immédiates qui sont pris en compte. Pourtant, les faits prouvent de manière formelle que l’impact financier va plus loin, parfois jusqu’à 5 ans ou meme davantage sur la vie et les activités de l’entreprise.

Vol de données : l’impact financier à court terme

Naturellement, après constatation du vol de données, l’entreprise pare au plus pressé. Les premières mesures financières comprennent la communication obligatoire avec le ou les clients concernés, dans le cas d’un vol d’identité bancaire, ou d’informations en assurance etc.

vol-de-donnees.jpg

Ensuite, les différentes mesures de surveillance relative au(x) compte(s) du ou des clients, les amendes à payer, les réparations du dommage subi par le ou les clients entre autres choses font partie des dépenses supplémentaires pour les entreprises victimes de vol de données.

Les pertes financières à long terme

L’impact financier d’un vol de données inclut aussi bien les actions immédiates que celles dans le temps. En effet, les conséquences vont jusqu’à plusieurs années après l’infraction puisque divers facteurs entrent en jeu: d’éventuels litiges juridiques qui impliquent les coûts des procès, les honoraires d’avocats etc; puis, des pertes plus ou moins énormes suite à des désistements de clients, à l’annulation de contrats dûs à la perte de confiance du public. La mauvaise image de l’entreprise à cause d’un vol de données cause également d’autres pertes financières.